L’hiver en apiculture

En hiver, les abeilles hivernes, c’est donc le moment pour l’apiculteur de faire le point sur sa saison tout en veillant à ce que les abeilles aient assez de réserve de miel pour tenir jusqu’au printemps.

Le travail de l’apiculteur

En hiver, c’est le moment de faire le point. Nous devons nettoyer les ruches d’abeilles mortes. Elles devront être désinfectées à la flemme pour pouvoir remettre des abeilles dedans au printemps. C’est aussi le moment pour nous de recycler les vieux cadres de cire. En récupérant celle-ci, nous pouvons en refaire des feuilles de cire, des bougies ou des blocs de cire.

L’hiver est aussi intéressant pour le développement de la vente du miel produit à la saison. La saison 2019 était particulièrement fructueuse pour la Normandie !

hiver apiculture

hiver apiculture

Les abeilles hivernent

Pendant l’hiver, les abeilles se retrouvent en grappe et se réchauffent en contractant leurs muscles. Dans la colonie la température sera maintenue entre 23 et 30 degrés. En fonction de la ponte ou non de la reine, les abeilles adapterons la température.

Dès le début de l’année, en janvier et février, si le soleil réchauffe la journée, l’abeille ira butiner le noisetier pour trouver une source de pollen pour les larves.

C’est à l’apiculteur de veiller sur les réserves des abeilles dès la fin de l’hiver car les hivers peuvent être longs.

En hiver, l’apiculteur peut donc se concentrer sur la préparation de la saison pendant que les abeilles attendent celle-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *